Non, non, je suis désolée de risquer de vous décevoir, mais le titre de ce post n'a aucun rapport avec quelque heureux événement qui se serait produit récemment... Il ne faut voir dans ce choix que l'ironie que l'écrivain à qui je l'ai emprunté y avait mise...

Pendant notre petit séjour en Suisse, que je vous narrerai très prochainement, c'est promis, avec photos à l'appui, nous avons faiblement cédé à l'appel de la junk-food ...il faut dire qu'avec le sens de l'organisation qui nous caractérise et que j'ai déjà évoqué, nous étions partis de la maison vers 11h pour visiter une des curiosités locales, à savoir un lac souterrain sans grand intérêt soit dit en passant! toujours est-il que cette affaire nous mena aux alentours de 13h00, heure à laquelle il est nécessaire de nourrir le kewpie avant qu'il ne se transforme en gremlin (non je n'exagère pas).

Bien sûr, comme c'est inévitable aux alentours de toute ville moyennement urbanisée, nous sommes vite tombés sur l'enseigne d'un de ces temples du hamburger et de la frite, et, lâchement je le concède, nous cédâmes (ça fait plus noble et moins lâche au passé simple, non?)

On a donc pris le menu de circonstance pour ces demoiselles, celui dans lequel est incluse une surprise. La prise de conscience écologique semblant atteindre tout le monde, jusqu'à ceux qu'on imaginerait les moins concernés, le thème du moment était en rapport avec les espèces en danger et la nécessité de les protéger... le "cadeau-bonux" était donc ceci:

Sans_titre_1

Une magnifique tortue (probablement en fibres synthétiques mais bon, passons), copie malhabile de celles qui disparaissent à force d'ingérer les sacs plastiques dont nous abusons.   

Délicatement offerte...

Dans son emballage plastique!!!

...

Ont-ils au moins réalisé l'absurdité et le cynisme de la situation?