J'apprends par le biais de son blog la sortie d'un nouvel album de noir désir, sur lequel on peut entendre deux morceaux chantés par B.Cantat... S'ensuit sur le même blog un débat très argumenté et fort intéressant sur ce qu'il faut en penser.

Pour ma part, j'ai tranché, mon choix est fait. Malgré ma curiosité, je n'écouterai pas l'album.

Et pourtant, je suis, ou plutôt j'étais une fan de la première heure, et ai assisté à un de leur premiers concerts...

Je crois que leur musique est justement associée à une tranche particulièrement heureuse de ma vie, même si je ne m'en aperçois que rétrospectivement...cette période à laquelle Julien Green (écrivain que je vénère) a si joliment associé l'expression "mille chemins ouverts", ce moment de la jeunesse où l'avenir s'ouvre à vous avec tant de possibles...

Alors, en dehors du fait que je ne pourrai jamais plus dissocier B.Cantat, si sombre et torturé, du geste irréparable qu'il a commis, ou peut-être même à cause de cela, jamais  je ne pourrais, en écoutant son groupe, retrouver cette magie de mes 20 ans.